Bilan de l’année 2018

Quel bilan tirer de l’année 2018 dans le Nord-Pas de Calais ? 

  • Ce qui a le plus marqué l’année 2018, c’est l’excédent thermique qui est très important dans la région avec en moyenne + 1,3°C, soit une moyenne de 8,5°C en températures minimales contre une normale* de 7,5°C. La moyenne des températures maximales est plus importante avec 15,5°C en moyenne contre une normale* de 14°C. 

A noter que durant l’année 2018, la journée la plus froide de l’année s’est déroulée le 28 Février avec des températures mini et maxi de -7,7°C et -1,8°C (pour la ville de Lille). 
La journée la plus chaude de 2018 s’est déroulée le 27 Juillet avec des températures mini et maxi de 21.1°C et de 37,6°C (pour la ville de Lille). Avec un mercure qui a grimpé jusqu’à 37,6°C à Lille, il s’agit de la valeur maximale la plus élevée jamais enregistrée depuis le début des relevés météorologiques. 
Températures minimales et maximales moyennes relevées sur l’année 2018 : 

► Lille : 8°C / 16,3°C

► Boulogne-sur-Mer : 9,1°C / 14,2°C 

► Dunkerque : 9,6°C / 14,7°C 

Seuls les mois de Février et Mars ont enregistré un déficit thermique. 

 

  • L’année 2018 a également été marquée par une pluviométrie assez faible et pour cause le cumul annuel est déficitaire de 16% en moyenne. Le manque de pluie s’est fait ressentir dans le département du Nord durant l’été car celui-ci était placé en alerte sécheresse. Le manque de pluie s’est moins fait ressentir près des côtes sauf dans le Dunkerquois où le manque de pluie s’est fortement fait ressentir (-19%).

Cumuls pluviométriques relevés en 2018 :

Dunkerque : 569 mm de pluie contre une normale* de 698 mm. 

Lille : 620 mm de pluies contre une normale* de 742 mm. 

Boulogne-sur-Mer : 758 mm de pluies contre une normale* de 778 mm. 

 

  • L’ensoleillement aura été très bon durant toute l’année 2018 et notamment de l’été à l’automne avec de forts excédents. Le soleil s’est donc montré plutôt généreux puisque l’excédent d’ensoleillement est en moyenne de + 16%. 

 

En conclusion, l’année 2018 aura été plutôt sèche, chaude et ensoleillée ! Certains phénomènes ont marqué l’année 2018 comme la tempête Eléanor qui s’est abattue sur la région au début du mois de Janvier provoquant une forte submersion côtière. Les orages qui ont été assez nombreux au mois de Mai (record d’impacts de foudre en France). Le très bon ensoleillement et la chaleur de l’été « caniculaire » ont aussi été marquants. 

* température normale calculée entre 1981 et 2010. 

Vous retrouverez les photos qui ont marqué l’année 2018 sur notre page Facebook

Canicule dans l’Est de la région

► Un épisode de canicule débutera ce Mercredi matin dans la partie Est de la région tandis que les fortes chaleurs se maintiendront dans l’Ouest (seuils de canicule non atteints). Une petite baisse des températures ce week-end viendra mettre un terme à la canicule mais pas aux fortes chaleurs qui risque de perdurer jusqu’au début du mois d’Août. 

Alerte Orange à la canicule déclenchée par Météo Nord-Pas de Calais 

Voici un petit aperçu des températures attendues dans les prochains jours sur les secteurs en alerte ORANGE : 

mini : 19/21°C et maxi : 32/33°C ce Mercredi avec un ressenti de 34/36. 

mini de 19/22°C et maxi de 33/34°C ce Jeudi avec un ressenti de 36/38.

mini de 19/23°C et maxi de 33/35°C ce Vendredi avec un ressenti de 38/39.

Dans la partie Ouest de la région, les températures seront un peu moins élevées avec des températures souvent proches des 30/32°C. 

Ces fortes chaleurs durables en Juillet devrait faire exploser la moyenne mensuelles et il n’est pas improbable que Juillet 2018 sera le plus chaud jamais enregistré depuis les relevés météorologiques. 

 

A noter que les prévisions proposées par Météo Nord-Pas de Calais sont totalement indépendantes de celles de Météo-France. Les cartes d’alertes le sont également et ne doivent en aucun cas servir pour la protection de bien et/ou de personnes. 

 

Vers une fin Mai très chaude ?

► Risque de vague de chaleur dès Vendredi.

Alors que les températures sont déjà bien agréables en ce début de semaine, le mercure risque encore de grimper en fin de semaine. Une vague de chaleur pourrait alors débuter sur la région à partir de Vendredi en raison d’une remontée d’air chaud en provenance du Sud. 

Les températures maximales dépasseront largement la barre des 25°C sur une bonne partie de la région et approcheront celle des 30°C dans les terres. Le mercure aura bien du mal à descendre la nuit d’où le terme de vague de chaleur puisque les minimas seront fréquemment comprises entre 15 et 20°C. 

La situation est actuellement sur surveillance mais le risque d’une vague de chaleur est fort (bonne fiabilité). Celle-ci devrait alors débuter ce Vendredi  et pourrait bien perdurer jusqu’à la fin du mois de Mai voire début Juin. 

► Aucune évolution du temps dans les prochains jours. 

Nous sommes actuellement en situation de marais barométrique, c’est-à-dire que la pression reste globalement stable et que nous ne sommes ni influencés par un anticyclone, ni par une dépression. Les pressions proches de 1015 hPa devraient le rester pendant plusieurs jours car aucune évolution n’est attendue avant début Juin. Le temps restera donc agréable avec de belles éclaircies mais quelques orages diurnes risqueront d’éclater (notamment en fin de journée). 

Une masse d’air chaude devrait remonter sur la France à partir de la fin de semaine en raison d’un flux de Sud. Les températures vont alors grimper et seront très élevées pour la saison. 

 

Bilan du mois d’Avril 2018

► Quel bilan tirer du mois d’Avril 2018 ?

Un mois d’Avril très chaud avec une pluviométrie et un ensoleillement dans les normes. 

La grande douceur est l’un des phénomène qui a marqué ce mois d’Avril puisque les températures ont été excédentaires d’environ + 3°C ! La moyenne des températures minimales est approximativement de 8,5°C et celle des valeurs maximales de 16,8°C. Des records journaliers et mensuels de chaleur ont été battus les 19, 20 et 22 Avril sur la région puisque l’on a relevé des températures maximales dépassant les 25°C.

L’ensoleillement a été correct pour ce mois d’Avril puisqu’il se situe dans la normale. Avec une moyenne de 170 à 180 heures d’ensoleillement, l’ensoleillement a été pile dans les normes.

La pluviométrie est également proche des niveaux pour la saison en raison de cet épisode pluvieux du 30 Avril qui a considérablement rattrapé le manque de pluie du début du mois. Les cumuls pluviométriques sont compris entre 45 et 65 mm sur la région contre une moyenne de 55 mm pour un mois d’Avril. On retrouve un léger déficit en direction de l’Est de la région et un léger excédent près des côtes. 

Vous avez été 86% a estimé la tendance saisonnière du mois d’Avril comme étant fiable. 

Vous retrouverez la tendance saisonnière pour les 3 prochains mois en cliquant sur le lien suivant : Tendance saisonnière