Temps printanier jusqu’à la fin du mois de Février

Contrairement à ce qui était annoncé dans la tendance saisonnière, c’est un temps pleinement anticyclonique qui nous attend jusqu’à la fin du mois de Février. Nous allons rester sous l’influence de hautes pressions (1030/1040 hPa) car un puissant anticyclone se positionnera sur l’Europe. L’ensoleillement s’annonce très bon avec de nouvelles journées très ensoleillées et un ciel souvent bleu notamment à partir de la fin de semaine. Côté températures, c’est une douceur anormale pour la saison qui est attendue avec un avant goût de printemps. On attend des températures dignes d’une fin-Avril avec en moyenne 15°C (le mercure pourrait localement grimper jusqu’à 15/17°C). 

De nouveaux records de douceur risquent d’être battus dans les prochains jours. Le mois de Février risque par ailleurs d’enregistrer un important excédent thermique, d’être assez sec et très ensoleillé. 

  • Faut-il s’inquiéter de cette grande douceur en plein mois de Février ? 

Difficile de répondre à cette question sachant que dans le passé nous avons connu d’autres situations similaires avec des températures très douces. Ce fut le cas en 1990, avec une douceur record entre le 19 et le 24 Février (jusqu’à 17,8°C). Autre exemple en 1998 avec une douceur précoce entre le 12 et 15 Février puisque le mercure avait grimpé jusqu’à 16,5°C. Dernier exemple en date, en 2004 entre le 3 et 6 Février avec 16,6°C. 
Impossible à dire si le réchauffement climatique est en lien avec cette douceur anormale pour la saison puisque nous sommes tout de même jusqu’à 7/9°C au dessus des normales. Par ailleurs, on peut d’ores et déjà dire que la durée de cette période de douceur (toute la seconde quinzaine de Février) reste remarquable. Il convient toutefois de s’en inquiéter si l’hiver venait à revenir au mois de Mars. Les bourgeons et autres plantations risquent d’être mis à mal en cas de gelées parfois marquées. 

Carte de la pression atmosphérique envisagée par le modèle GFS pour le prochain week-end. 

Vous l’aurez compris, manteau, gants et écharpe pourront rester au placard durant les 10 prochains jours. Le parapluie ne sera pas non plus nécessaire. Pensez donc à sortir vos petites vestes et vos lunettes de soleil. 

Bilan de l’année 2018

Quel bilan tirer de l’année 2018 dans le Nord-Pas de Calais ? 

  • Ce qui a le plus marqué l’année 2018, c’est l’excédent thermique qui est très important dans la région avec en moyenne + 1,3°C, soit une moyenne de 8,5°C en températures minimales contre une normale* de 7,5°C. La moyenne des températures maximales est plus importante avec 15,5°C en moyenne contre une normale* de 14°C. 

A noter que durant l’année 2018, la journée la plus froide de l’année s’est déroulée le 28 Février avec des températures mini et maxi de -7,7°C et -1,8°C (pour la ville de Lille). 
La journée la plus chaude de 2018 s’est déroulée le 27 Juillet avec des températures mini et maxi de 21.1°C et de 37,6°C (pour la ville de Lille). Avec un mercure qui a grimpé jusqu’à 37,6°C à Lille, il s’agit de la valeur maximale la plus élevée jamais enregistrée depuis le début des relevés météorologiques. 
Températures minimales et maximales moyennes relevées sur l’année 2018 : 

► Lille : 8°C / 16,3°C

► Boulogne-sur-Mer : 9,1°C / 14,2°C 

► Dunkerque : 9,6°C / 14,7°C 

Seuls les mois de Février et Mars ont enregistré un déficit thermique. 

 

  • L’année 2018 a également été marquée par une pluviométrie assez faible et pour cause le cumul annuel est déficitaire de 16% en moyenne. Le manque de pluie s’est fait ressentir dans le département du Nord durant l’été car celui-ci était placé en alerte sécheresse. Le manque de pluie s’est moins fait ressentir près des côtes sauf dans le Dunkerquois où le manque de pluie s’est fortement fait ressentir (-19%).

Cumuls pluviométriques relevés en 2018 :

Dunkerque : 569 mm de pluie contre une normale* de 698 mm. 

Lille : 620 mm de pluies contre une normale* de 742 mm. 

Boulogne-sur-Mer : 758 mm de pluies contre une normale* de 778 mm. 

 

  • L’ensoleillement aura été très bon durant toute l’année 2018 et notamment de l’été à l’automne avec de forts excédents. Le soleil s’est donc montré plutôt généreux puisque l’excédent d’ensoleillement est en moyenne de + 16%. 

 

En conclusion, l’année 2018 aura été plutôt sèche, chaude et ensoleillée ! Certains phénomènes ont marqué l’année 2018 comme la tempête Eléanor qui s’est abattue sur la région au début du mois de Janvier provoquant une forte submersion côtière. Les orages qui ont été assez nombreux au mois de Mai (record d’impacts de foudre en France). Le très bon ensoleillement et la chaleur de l’été « caniculaire » ont aussi été marquants. 

* température normale calculée entre 1981 et 2010. 

Vous retrouverez les photos qui ont marqué l’année 2018 sur notre page Facebook

Bilan du mois de Février 2018

► Un mois de Février froid, sec et largement ensoleillé ! 

Photo de Pierre D. sur la côte d’Opale
.
Tout d’abord le froid puisque les températures ont été déficitaires d’environ – 2°C ! La moyenne des températures minimales est approximativement de -1°C (0,3°C en moyenne à Boulogne-sur-Mer, – 1,2°C à Lille) et celle des valeurs maximales de 5,2°C (5°C à Lille, 5,6°C à Dunkerque). Les gelées ont été très présentes puisque l’on relève en moyenne 20 jours de gelées dont 3 jours sans aucun dégel en raison de la vague de froid survenue en fin de mois. 
L’ensoleillement est également l’un des facteurs marquants de ce mois de Février. Avec une moyenne de 120 à 140 heures d’ensoleillement, l’ensoleillement est bien plus important qu’en Janvier où l’on relevait environ 35 heures de soleil ! L’excédent d’ensoleillement pour ce mois de Février est d’environ +70 à +100% sur la région. On relève 137 heures de soleil à Le Touquet et 139 heures de soleil à Lille.
Dernier facteur marquant du mois de Février, la pluviométrie. A contrario du mois de Janvier, les pluies sont restées rares. Les cumuls pluviométriques sont compris entre 20 et 40 mm sur la région contre une moyenne de 45 à 55 mm pour un mois de Février. On enregistre donc un déficit de pluie de -50 à -20% sur la région en Février. On relève 27 mm à Lille, 29 mm à Dunkerque, 38,5 mm à Le Touquet et 43 mm à Boulogne-sur-Mer. 
. 
A noter que vous avez été 84% a juger la tendance du mois de Février comme étant bonne.