Risque neigeux ce Samedi 15 Décembre

► Le froid est bien présent depuis quelques jours sur la région et continuera de s’intensifier notamment ce Vendredi 14 Décembre avec des maximas à peine positives. Le mercure va plonger dans la nuit de Vendredi à Samedi puisque l’on attend des minimas comprises entre -2 et -6°C au réveil Samedi. 

Une perturbation va arriver en toute fin de journée voire début de nuit de Samedi. Au contact de l’air froid, cette perturbation risque de provoquer des pluies verglaçantes et/ou quelques chutes de neige. Le risque neigeux semble plus important pour le département du Nord et notamment près de la frontière belge. Il est encore très difficile de donner des valeurs car tout devrait se jouer à 1 degré près. Si cette neige venait à tomber, elle devrait fondre dans la matinée de Dimanche puisque les températures repasseront au dessus de 0°C. 

Une alerte jaune sera probablement émise entre 18h ce Samedi 15 Décembre et 6h ce Dimanche 16 Décembre en raison d’un risque de phénomène glissant (pluies verglaçantes et/ou chutes de neige). 

Fin de semaine humide et venteuse

Un complexe dépressionnaire va se mettre en place sur l’Europe du Nord ce week-end. Nous seront influencés par ces dépressions qui circuleront principalement du Nord du Royaume-Uni à la Norvège. Le vent ne devrait pas souffler en tempête mais soufflera suffisamment fort pour déclencher une alerte de niveau 1 (jaune). Cette alerte jaune « Vents Forts » prend effet de Vendredi à Dimanche inclus. 

 

  • Vendredi 7 Décembre : 

Un front actif traversera l’ensemble de la région dans la journée. À son passage, de fortes pluies sont attendues mais également de bonnes rafales de vent. Pour l’heure, ces rafales de vent sont estimées entre 70 et 90 km/h sur le littoral voire localement 100 à 110 km/h sur les Caps et sous les intensités les plus fortes. Dans les terres, on attend des rafales de vent de l’ordre de 60 à 70 km/h voire localement 80/90 km/h sous les intensités les plus fortes. 

Des averses prendront la relève en fin de journée et dans la soirée. Celles-ci pourront générer de fortes rafales de vent de l’ordre de 70 à 90 km/h. 

  • Samedi 8 Décembre : 

Le vent continuera de souffler modérément sur l’ensemble de la région dans la matinée et le début d’après-midi. Un nouveau front pluvio-actif arrivera en fin de journée/début de soirée et sera accompagné de fortes rafales de vent. pour l’heure ces rafales de vent sont estimées entre 60 et 90 km/h voire localement 100 km/h près des côtes.  

  • Dimanche 9 Décembre : 

Après une nuit de Samedi à Dimanche plutôt venteuse, le vent continuera de souffler assez fort ce Dimanche matin notamment. Pour l’heure, les rafales de vent sont estimées entre 70 et 90 km/h et jusqu’à 100/110 km/h sur le littoral. Le vent commencera à mollir dans la journée avec le retour progressif de conditions anticycloniques pour le début de semaine prochaine. 

Bilan de l’automne 2018

► L’hiver météorologique a débuté depuis le 1er Décembre, il est donc l’heure de faire le bilan de cet automne 2018. Les pluies sont restées bien discrètes cet automne et n’ont pas permis de recharger les sols qui souffrent d’un début d’année très sec (sécheresse toujours en cours notamment sur le département du Nord). Les températures sont restées globalement dans les normes avec toutefois un excédent plus important en Octobre (avec un petit goût d’été indien). 

  • Un automne 2018 particulièrement ensoleillé ! 

L’ensoleillement a été très bon cet automne avec un excédent de 40% en moyenne sur la région. Le soleil s’est montré généreux notamment en Octobre et Novembre avec des excédents atteignant 50% ! Sur ces trois mois, on cumule un ensoleillement moyen de 447h contre une moyenne de 328h. 

  • Un automne 2018 très sec ! 

À l’image de ce début d’année, l’automne reste dans la continuité par une pluviométrie déficitaire. Les pluies n’ont pas été totalement absentes mais restent encore inférieures aux normales. Après un été très sec, les sols peinent encore à se recharger en eau. 

  • Des températures plutôt douces 

Les températures sont globalement restées dans les normales avec de léger excédents thermiques en Septembre et Novembre (alternance de douceur et de fraîcheur). La douceur s’est montrée plus présente en Octobre avec de belles journées et un semblant d’été indien puisque la barre des 20°C a été dépassée à 12 reprises sur Lille. 

 

 

Vers un temps plus hivernal …

Après le passage de plusieurs perturbations ce week-end et Lundi, l’anticyclone regonfle et nous protégera dans les prochains jours. Le temps s’annonce calme, sec et plutôt bien ensoleillé. Les températures seront plutôt douces et agréables Mercredi et Jeudi puisque l’on attend entre 12 et 15°C. La baisse du mercure prendra effet à partir de ce week-end puisque les températures maximales resteront bloquées sous la barre des 10°C. Attention au risque de brouillards tenaces ce Vendredi, ceux-ci pourront bloquer le thermomètre à 9/10°C également. 

Changement de masse d’air la semaine prochaine avec un flux continental (flux d’Est). Le temps sera donc globalement sec mais frais voire froid. Les gelées feront leur retour et seront fréquentes au réveil. Les températures maximales devraient rester bloqué aux alentours de 5°C au meilleur de la journée. 

Risque de neige ? Il est bien entendu trop tôt pour en parler mais puisque les températures auront bien descendu, si l’humidité arrive jusqu’à nous, il n’est pas exclu que l’on ait quelques flocons. Pour l’heure, c’est un temps froid et sec qui est privilégié. 

Vous l’avez donc compris manteau, gant, écharpe et bonnet seront de sorti la semaine prochaine.  

Temps très agité ce Mardi avec neige, pluie et vent

Le temps va nettement se dégrader dans les prochaines heures à cause d’une dépression qui transitera de l’Allemagne vers la Mer du Nord en passant par la frontière franco-belge. Cette dépression apportera des pluies soutenues, des chutes de neige et de bonnes rafales de vent. 

  • Episode neigeux attendu sur l’Avesnois ce Mardi matin.

Si vous devez circuler ce Mardi matin dans l’Avesnois, il faudra être vigilant car un épisode neigeux devrait débuter vers 3/4h du matin. De fortes chutes de neige sont attendues par effet d’isothermie et sous ces fortes intensités, la neige devrait tenir au sol sans grande difficulté dans l’Est-Avesnois. On attend des cumuls de neige variant de 1 à 2 cm sur la partie Ouest de l’Avesnois (Bavay, Landrecies, …). Dans la partie Est, les cumuls seront plus importants puisque l’on attend entre 3 et 5 cm voire localement 7 cm près des Ardennes (Fourmies, Anor, Trelon, Cousolre, Avesnes-sur-Helpe). Quelques flocons mêlés à la pluie seront possibles sur le Valenciennois et le Cambrésis mais ne présenteront aucun risque. 

  • Renforcement du vent dans l’après-midi 

Le vent va se renforcer au fil des heures ce Mardi après-midi. La dépression s’évacuera vers la Mer du Nord et engendrera de bonnes rafales de vent près de la frontière belge. On attend des rafales de vent comprises entre 65 et 70 km/h près de la frontière belge (Maubeuge, Valenciennes, Lille, Cassel) et des rafales à 80/90 km/h sur le littoral du Nord (Bray-Dunes, Malo-les-Bains, Dunkerque, Oye-Plage, Calais). Des rafales de vent sont également attendues dans le Pas-de-Calais mais ne présenteront pas de risque particulier (entre 50 et 60 km/h dans les terres et 70 km/h près des côtes). 

  • De bons cumuls de précipitations 

Cette perturbation très active devrait apporter des cumuls de pluie compris entre 10 et 30 mm. On attend des cumuls de pluies un peu moins important vers le Boulonnais, Montreuillois avec environ 10 mm. Entre le Calaisis et le Ternois, on attend en général 15/20 mm. Sur le reste de la région des cumuls compris entre 20 et 30 mm sont attendus voire localement jusqu’à 35 mm. 

Risque neigeux ce Mardi 30 Octobre

Une dépression devrait circuler de l’Allemagne vers la Belgique ce Mardi puis remontera en direction de la Mer du Nord. Cette dépression est sous surveillance car elle risque d’apporter de bons cumuls de pluies sur la région à son passage. Pour l’heure, ces cumuls sont très variables et sont compris entre 5 et 30 mm. 

Au contact de l’air « frais » ce Mardi matin, et sous les plus fortes intensités, des chutes de neige par isothermie pourront se produire sur la partie Est de la région. Le risque est encore faible car le passage de la perturbation n’est pas encore bien défini. L’Avesnois semble être le secteur où le risque est le plus important mais impossible de dire si les sols blanchiront (peu probable ou de manière temporaire). 

Il est encore trop tôt pour évaluer les secteurs qui seront concernés car le risque est trop faible et la fiabilité moyenne. Cette tendance sera peaufinée dans les prochaines heures. 

De l’été à l’hiver ?

Le temps a été clément ce week-end avec un soleil généreux et quelques brumes matinales. Coté températures, après la petite fraîcheur matinale, le mercure est bien remonté pour atteindre les 16 à 19°C. Ce beau temps s’explique par la présence d’un anticyclone présent au large de la France et nous protégeant des perturbations. 

A partir de Vendredi, devrait se décaler en plein milieu de l’océan Atlantique permettant ainsi aux perturbations de descendre par un flux de Nord sur la France. Une masse d’air polaire devrait alors débarquer sur la France pour le prochain week-end. 

Vous l’aurez compris le mercure va dégringoler d’ici la fin de semaine mais pas de panique ! Masse d’air polaire ne veut pas dire des températures de l’ordre de -20°C au sol, c’est en altitude que l’air sera très froid. En plus de températures fraîches voire froides, il va falloir compter sur de l’humidité et de l’instabilité. Le temps sera instable avec des averses et localement des orages qui pourront apporter du grésil/des giboulées. 

Côté températures, nous allons perdre jusqu’à 10°C entre ce week-end et le prochain. Tendance de températures sur quelques villes de la région pour Samedi/Dimanche : 

  • Dunkerque : 17/18°C ► 9/10°C 
  • Boulogne-sur-Mer :  16/17°C ► 8/10°C 
  • St-Omer : 18°C ► 7/9°C 
  • Lille : 18/19°C ► 8/10°C
  • St-Pol-sur-Ternoise : 18°C ► 7/9°C 
  • Cambrai : 17/18°C ► 8/10°C 
  • Maubeuge : 16/17°C ► 7/9°C

Les températures minimales devraient également s’approcher du 0°C au réveil notamment en début de semaine prochaine. Des gelées seront à craindre dans la partie Est de la région. Il est encore trop tôt pour évaluer le niveau des températures mais celles-ci devraient être négatives voire à peine positives. 

Le temps est-il devenu fou ?

Depuis quelques jours, la météo fait parler d’elle. Le Nord de la France a connu une chaleur remarquable avec près de 25°C dans notre région et jusqu’à 27/28°C sur le centre de la France. Le Sud de la France a quant à lui essuyé de forts orages et des pluies diluviennes qui ont engendré beaucoup de dégâts et auront causé la mort de 14 personnes dans l’Aude. Le temps est-il devenu fou ? Le réchauffement climatique est-il en lien avec ceci ?

  • La chaleur remarquable sur le Nord de la France

Celle-ci s’explique par la présence d’un ouragan baptisé Leslie qui était au large du Portugal le week-end dernier et qui a remonté une masse d’air très chaude en direction de la France. Cet ouragan a finalement été rétrogradé en tempête tropicale à quelques kilomètres des côtes du Portugal, qu’il a touché ce Dimanche matin. Cet ouragan a fortement perturbé les modèles météorologiques, c’est pourquoi la tendance de Dimanche dernier a radicalement changé du jour au lendemain. 

Plusieurs records de chaleur journalière ont été battus dans notre région notamment à Lille avec :

► Le 11 Octobre avec une température minimale de 15,1°C. 

► Le 13 Octobre avec une température minimale de 15,3°C battant l’ancien record de 1995 avec 14,3°C. 

► Le 13 Octobre avec une température maximale de 24,6°C battant l’ancien record de 2001 avec 24,1°C. 

► Le 14 Octobre avec une température maximale de 23,8°C battant l’ancien record de 1986 avec 22,6°C.

► Le 15 Octobre avec une température maximale de 24,6°C battant l’ancien record de 2017 avec 23,7°C.

D’autres records de chaleur ont également été battus sur le littoral où l’on a enregistré des températures maximales de 22 à 25°C voire même 25,7°C à Dunkerque ! De telles températures restent quand même inquiétantes en Octobre. Le réchauffement climatique est-il en lien avec ceci ? Pour ma part je dirai que non. Il s’agit seulement d’une conjonction de paramètres qui ont permis une remontée anormale de chaleur sur la France. 

 

  • Les intempéries dans le Sud de la France 

De fortes pluies ont concerné le Sud de notre pays depuis une semaine et ont été particulièrement violentes entre Dimanche et Lundi sur le département de l’Aude où il est tombé l’équivalent de 2 à 5 mois de pluies en quelques heures. Comment expliquer ce phénomène ? Le service d’alerte a t-il été mauvais et déclencher trop tard ? 

Ce phénomène de pluies orageuses s’explique par la présence d’une dépression en Méditerranée entre la France, l’Espagne et l’Italie. Cette dépression fait remonter des nuages gorgés d’eau sur le pourtour méditerranéen en raison d’une température élevée de l’eau en mer. Les fortes pluies se déversent ensuite sur le Sud de la France et persiste plusieurs heures en raison d’un vent fort et d’un faible déplacement de la dépression. 

Pour ma part, Météo France n’y est absolument pour rien dans ce dramatique épisode pluvieux qui a causé la mort à 14 personnes. Il est assez simple de pointer du doigt telle ou telle personne quand on souhaite trouver un coupable rapidement. Ces terribles inondations se sont produites à cause des conditions météorologiques mais également de l’Etat, des municipalités mais également à cause de chaque citoyen ! Je vous partage une image qui résume bien mieux que des mots le pourquoi de ces inondations à répétitions … 

Le béton qui se fait de plus en plus présent empêche les sols d’absorber les pluies et provoque des ruissellements des eaux qui arrivent en grandes quantités dans les champs et les cours d’eau qui ne sont plus en capacité de les absorber. 

 

Pour conclure, je tenais à dire que le réchauffement climatique n’est qu’un terme utilisé à tord à chaque épisode météorologique. Il conviendrait de parler d’autres problématiques qui sont responsables d’une partie de ces drames et ne pas toujours rejeter la faute sur le réchauffement climatique … 

Bilan du mois de Septembre

► Quel bilan tirer du mois de Septembre 2018 ?  

Un mois de Septembre agréable, plutôt sec et bien ensoleillé !
.
La pluviométrie est l’un des phénomènes qui a le plus marqué ce mois de Septembre. Dans la continuité des mois précédents, les précipitations sont restées déficitaires aggravant toujours la sécheresse. Les cumuls pluviométriques sont globalement homogènes et compris entre 35 et 45 mm sur la région contre une moyenne de 65 mm. Le déficit pluviométrique est donc de -40 à -20% sur la région. 
.
L’ensoleillement a été très bon pour ce mois de Septembre puisqu’il est excédentaire de +20 à +40%. Avec une moyenne de 190 heures d’ensoleillement, celui-ci est compris entre 180 et 200 heures.  
.
Les températures sont restées plutôt douces en début de mois puis plus fraîches en seconde quinzaine. Elles sont globalement excédentaires d’environ + 0 à + 0,5°C. La moyenne des températures minimales est approximativement de 11°C et celle des valeurs maximales de 20°C.
Vous avez été 93% a estimé la tendance saisonnière de Septembre comme correcte. 

Coup de vent ce Vendredi 21 Septembre

Un bref coup de vent lié au passage d’un front froid actif balayera la région, au réveil, ce Vendredi 21 Septembre. Au passage de ce front, fortes pluies et fortes bourrasques de vent seront à craindre. Après le passage de cette perturbation, les éclaircies reviendront mais le vent tardera à se calmer. Il soufflera fort une bonne partie de la journée sur la moitié Ouest de la région. Des rafales de vent maximales comprises entre 60 et 100 km/h, sont attendues au réveil … 

Carte d’alerte de niveau Jaune émise par Météo Nord-Pas de Calais. Celle-ci ne doit en aucun cas servir pour la protection de biens et/ou de personnes. 

Un autre coup de vent plus costaud est en surveillance pour la journée de Dimanche … La fiabilité reste encore bien trop mauvaise pour évaluer la force des rafales de vent.